Aller au contenu principal

Les plantes locales

 

Les plantes du littoral ont su s'adapter à des conditions de vie extrêmes. Ci-dessous, quelques plantes locales du littoral des Calanques :

 

 

Pin d'Alep

Illustration : Olivier Loir

Le pin d'Alep est indigène des Calanques. Il s’accommode de sols très pauvres et peut se développer même dans les plus fortes pentes. Au plus près du littoral et sur les crêtes les plus ventées, il adopte un port prostré, comme sculpté par le mistral. 

 

thymélée tartonraire

 

Illustration : Olivier Loir

La thymélée tartonraire est une plante rare et protégée. Elle pousse en forme de boule. De cette manière, elle se protège du vent et garde plus facilement l'eau au niveau de ses racines, comme beaucoup d'autres plantes adaptées aux conditions extrêmes du littoral provençal.

 

limonium pseudominutum

 

Illustration : Olivier Loir

 La saladelle naine est halophile, c'est à dire qu'elle tolère le sel. Vraie sentinelle des milieux rocheux littoraux, elle résiste donc aux embruns. On peut même apercevoir des tâches blanches à la surface de ses feuilles qui sont des fragments de sel qu'elle excrète quand sa concentration devient trop élevée.

 

astragale de Marseille

Illustration : Olivier Loir

Pour se défendre contre la sécheresse, l'astragale de Marseille perd ses folioles. Cette adaptation est extraordinaire :

1. Avec moins de folioles, elle limite l'évapotranspiration et conserve plus d'eau ;

2. Les feuilles dépourvues de folioles se transforment en aiguilles. L'astragale de Marseille peut alors capter la moindre gouttelette d'humidité dans l'air qui ruisselle jusqu'à ses racines.

 

 

asterisque maritime

Illustration : Olivier Loir

L'astérolide maritime est une plante qui pousse au ras du sol. Même si elle est commune et abondante dans les calanques, elle n'en demeure pas moins rare et localisée, en France. Elle est emblématique du littoral provençal.

 

astragale de Marseille

Illustration : Olivier Loir

Les racines de l'astragale de Marseille s'associent à des bactéries et à des champignons dans le sol. On appelle cela le phénomène de mycorhize. Cette association existe chez d'autres végétaux et favorise la croissance des plantes.

 

Certaines plantes locales sont protégées, et d'autres ne le sont pas.

Pour en savoir plus les plantes locales terrestres des Calanques >> cliquez ici

Pour en savoir plus sur les moyens de protection des espèces et des habitats >> cliquez ici

 

astragale de Marseille, thymélée, tartonraire, astérolide, astragalus, pin, Alep, plantes, localesPartager

Skyline Life Habitaits Calanques

button