Aller au contenu principal

Les plantes locales

Les plantes du littoral ont su s'adapter à des conditions de vie extrêmes.

illustration

Illustration : Olivier LOIR

Le pin d'Alep est originaire des Calanques. Il se plie et se tord sous l'effet du vent. Il pousse le long du sol, qu'il soit vertical ou horizontal, pour ce protéger de la forte brise marine.

 

illustration

Illustration : Olivier LOIR

La thymélée tartonraire est une plante rare et protégée dans les Calanques. Elle pousse le long du littoral et pousse en forme de boule. En forme de coussinet, elle se protège du vent et garde l'eau au niveau de ses racines

illustration

Illustration : Olivier LOIR

Certaines plantes sont tolérantes au sel et d'autres sont halophiles, c'est à dire qu'elles vivent dans des milieux constamment salés. La saladelle naine aime le sel. Pour s'en protéger, ses feuilles sont recouvertes d'une fine pellicule de graisse qui les protège et empêche le sel de les pénétrer.

 

illutration

Illustration : Olivier LOIR

Pour se défendre contre la sécheresse, l'astragale de Marseille perd ses feuilles. Cette adaptation est extraordinaire :

1. Avec moins de feuilles, elle limite l'évapotranspiration et conserve plus d'eau dans ses branches ;

2. Les tiges dépourvues de feuilles se transforment en aiguilles. L'astragale de Marseille peut alors capter la moindre gouttelette d'humidité dans l'air qui ruisselle jusqu'à ses racines.

illustration

Illustration : Olivier LOIR

L'astérisque maritime est très présente dans les Calanques. Comme beaucoup d'autres plantes du littoral, elle est recouvrante. En effet, elle pousse au ras du sol et recouvre entièrement le sol limitant ainsi son érosion.

illustration

Illustration : Olivier LOIR

Les racines de l'astragale de Marseille, associées à des bactéries et des champignons, retiennent les métaux lourds dans le sol. Elle limite ainsi leur diffusion et leur ruissellement jusqu'à la mer. On dit aussi qu'elle est polluo-tolérante.

 

Partager

Skyline Life Habitaits Calanques

button